jeudi 16 août 2018

L'espagnol et l'arabe, deux langues plus similaires qu'elles ne le paraissent

L’Espagne possède une histoire fascinante, pleine de changements et de rebondissements – par exemple, saviez-vous que Madrid n’a pas toujours été la capitale ? Valladolid et Tolède ont également été le centre du pays– il est donc difficile d’imaginer la petite ville qu’était Madrid il y a des centaines d’années.

Vous avez sûrement entendu parler de “l’Espagne maure” ou “Al-Andalus” – la période
Mosquée-Cathédrale de Cordoue
allant de 711 à 1492, quand, ce qui est connu aujourd’hui comme l’Espagne et le Portugal, n’était qu’un territoire médiéval musulman. Etant donné que l’Espagne a été sous influence musulmane pendant un bon moment, ce n’est pas surprenant que la culture et la langue espagnoles aient été influencées. Certains des plus célèbres monuments espagnols tels que le palais de l’Alhambra à Grenade ou la mosquée-cathédrale de Cordoue, sont en réalité des oeuvres d’architecture arabe. La présence des musulmans sur le territoire a également eu une influence sur la langue espagnole. Voici quelques mots ayant une racine arabe – vous serez sûrement surpris de voir les similarités qu’il peut y avoir:

Algodón (coton) => en arabe espagnol : alqutún

Almohada (oreiller) => en arabe espagnol : almuhádda

Azúcar (sucre) => en arabe espagnol : assúkkar

Avez-vous remarqué que ces mots avaient quelque chose en commun ? Ils commencent tous par un “a” ou par “al”, qui sont des articles en arabe – comme “le” ou “la” en français ou “el” et “la” en espagnol. Ces articles ont été totalement intégrés lorsque ce vocabulaire fut introduit dans la langue espagnole.

En voici d’autres:

Limón (citron) => en arabe espagnol : lamún

Barrio (quartier) => en arabe espagnol :  barrí

Ojalá (pourvu que, si seulement) => en arabe espagnol : law šá lláh

Ce mot est probablement celui le plus reconnaissable par un arabe d’aujourd’hui étant donné qu’il trouve son origine dans la phrase “Insha'Allah”, qui veut dire “si Dieu le veut”.

Même l’arabe parlé de nos jours est bien plus similaire que vous ne le pensez ! Jetez un oeil sur la vidéo ci-dessous dans laquelle un espagnol et un arabe comparent certains mots de leur langue natale respective !


jeudi 2 août 2018

Cava Baja, la rue des 1000 bars

La Cava Baja - le coeur de Madrid
Connaissez-vous cet endroit de Madrid où il est compliqué de décider dans quel bar vous allez aller ? Si vous êtes déjà allés dans cette rue du centre ville, alors vous savez déjà qu’il y a toujours quelque chose de nouveau à y découvrir. Cette rue, c’est la Cava Baja, située au coeur du quartier de la Latina. Elle nous fait toujours voyager au coeur de la nourriture et des saveurs espagnoles. Dans cet article, nous allons vous faire quelques recommendations sur les meilleurs bars de cette rue : relevez-vous le défi de tous les découvrir ?

 "La Perejila" - Cava Baja, 25 - Madrid 
La Perejila, l'Andalousie dans ton assiette

 Nous commençons avec une taverne andalouse avec un style rétro, une ambiance très chaleureuse et des petites tables. Les décorations vous donneront l’impression d’être assis(e) au milieu d’un tablao du sud (spectacle typique de danse flamenco) où vous trouverez de la nourriture typiquement espagnole comme des "albóndigas" (boulettes de viande) ou du "salmorejo"(une soupe à la tomate froide) et du pain légèrement chaud. C’est comme être en Andalousie au coeur de Madrid. Il est indispensable que vous goûtiez leurs vins. Le meilleur moment pour profiter pleinement de ce bar c’est après une dure journée de travail ou de voyage ou le dimanche après avoir passé la matinée au Rastro, le marché de rue le plus populaire de Madrid. C’est l’opportunité parfaite pour recharger vos batteries.

"Taberna Txakolina" - Cava Baja, 26 - Madrid 

Vive les tapas et les pinxtos !
Nous sommes sûrs que vous avez déjà eu l’occasion de manger des tapas. Mais connaissez-vous les pintxos ? C’est une variante basque de petite taille. Il y en a pour tous les goûts. Ils sont faits à base de pain et ce qui va dessus laisse libre court à votre imagination de chef ! Aussi différent que la manière de les préparer, vous n’aurez pas à attendre que le/la serveur/se vienne à vous car vous les ferez vous même. De la bonne nourriture espagnole à portée de main. Vous n’avez qu’une chose à faire, prendre une assiette. Vous êtes ensuite libre de la remplir avec autant de pintxos que vous le souhaitez, toutes saveurs confondues. De ce voyage culinaire dans cette rue madrilène, nous vous recommandons de goûter le Txakolina, dont le nom provient du meilleur vin pour accompagner le plat, le Txakolí. Préparez-vous car vous ne saurez plus où donner de la tête !

Auteur: Blanca

jeudi 19 juillet 2018

L’espagnol ou la langue la plus rapide d’Europe


Si vous étudiez l’espagnol et que vous avez déjà eu la chance de passer du temps en Espagne, vous ne serez pas surpris par ce fait bien connu disant que l’espagnol est une langue très rapide. Vous vous rappelerez sûrement de ces moments de solitude que vous avez vécu, lorsqu’un espagnol entamait une conversation avec vous et qu’il vous était impossible de le suivre.

Cette subtilité linguistique repose sur le fait que les syllabes espagnoles sont très courtes. En moyenne, elles sont formées de 2.1 phonèmes. (Les phonèmes sont des éléments sonores pourvus d’une valeur distinctive dans une langue.) Les autres langues europénnes sont quant à elles généralement formées d’un plus grand nombre de phonèmes. Par exemple, en allemand il y en a 2.8 et en anglais 2.7. Cela signifie donc que, dû à la nature de certains sons espagnols (par exemple, le “d”), les personnes parlant espagnol prononcent moins les fractions d’un mot que dans une autre langue. 

Il est également prouvé que le rythme d’une langue est aussi lié au nombre de syllabes prononcées par seconde. Encore une fois, les espagnols mènent la danse. Étant donné que les syllabes espagnoles sont en général plus courtes que la moyenne européenne, il y en a plus de prononcées chaque seconde, en comparaison avec d’autres langues du continent, ce qui place les espagnols en première place quand il s’agit de langue parlée rapidement.

Donc ne vous inquiétez pas si vous avez des difficultés à comprendre  lorsque vous parler avec un hispanophone – la réalité est simple : ils parlent très vite! Petite anecdote: en croate, il existe une phrase dont la traduction serait “on dirait de l’espagnol”, expression qui est utilisée quand quelqu’un ne comprend rien. Cela étant dit, n’ayez pas peur de demander aux espagnols de parler moins vite – ils sont souvent heureux de pouvoir ralentir le rythme et de pouvoir échanger avec vous!


jeudi 5 juillet 2018

Madrid en été : que faire ?

Tu prévois de venir à Madrid cet été, mais tu ne sais pas ce qu’il y a à faire ici ? Ne cherche plus, on a une tonne d’idées pour toi ! Madrid en été est une ville pleine de charme. Soleil, bières, tapas, fiestas, autrement dit la vie parfaite. La capitale se remplit de festivités qui feront de ton été, le meilleur de ta vie.

1. Festivals de musique

Si tu aimes la musique autant que les espagnols, Madrid est le lieu idéal pour toi. En été, plusieurs festivals prennent place à travers la ville. Si tu aimes la musique électro, tu ne peux pas passer à côté du festival "A Summer Story" qui réunit des DJs du monde entier pendant tout un week-end. Il y a aussi le "MulaFest" et le "Festival Paraíso" où beaucoup d'activités et de concerts t'attendent. Si tu es plutôt musique rock, ton voeu sera aussi réalisé. Le ‘Mad Cool Festival’ et le ‘Download Festival’ accueillent des groupes célèbres qui te feront passer un super moment : Rock’n Roll. Il existe aussi d’autres festivals qui proposent différents types de musique tels que le "DCODE Festival", les "noches del Botánico" ou le célèbre "Universal Music Festival" où tu pourras bien t’éclater. 

2. Cinéma plein air 

Si tu es plutôt cinéphile mais que tu n’as pas envie de passer ton été enfermé(e) chez toi, nous allons te rendre très heureux en te disant que nous avons LA solution : le cinéma plein air. L’été est la saison parfaite pour profiter d’un film sous les étoiles. Chaque année, Madrid ouvre ses portes à différents festival de cinéma plein air comme le "Fescinal" ou le "CineCebada" pendant lesquels sont projetés des films de tout genre: comédie, drame, action… Le plus dur sera de choisir le film vue la programmation dont la liste est longue. Il ne te reste qu’une seule chose à faire : acheter du pop-corn !

3. Fiestas 

L'été à Madrid signifie aussi fiestas !!! En août plus précisement, 3 célèbres fêtes de quartier ont lieu : celle de San Cayetano qui prend place dans le quartier de Rastro-Embajadores, celle de San Lorenzo dans le quartier de Lavapiés et enfin celle de La Paloma à la Latina. Presque deux semaines remplies de fêtes qui promettent concerts, danses, repas en extérieur, etc. Si tu te décides à participer à l’une de ces fêtes, tu vivras une expérience incroyable, entouré(e) de madrilènes qui savent mettre l’ambiance. C’est l’opportunité parfaite de vivre une véritable fiesta à la madrilène.

4. Piscines et parcs

Fun et rafraìchissement à la piscine
Au-delà de toutes ces festivités, il y a beaucoup d’activités à faire à Madrid pour rester occupé(e), autant le jour que la nuit. L’été à Madrid c’est aussi les piscines. Rien ne vaut une petite baignade en plein oasis urbain. Il y a pleins d’endroits où tu pourras aller te rafraîchir : par exemple, il y a la piscine du Complutense Universidad de Madrid, où vont beaucoup d’étudiants pour partager un moment entre amis après les cours. Tu peux aussi trouver des petites plages et des piscines naturelles, hors de la ville, près de la sierra, où tu peux également faire des activités sportives comme du ski nautique ou du paddle. Nous te conseillons vraiment d’aller découvrir la sierra et ses paysages à couper le souffle pendant quelques jours. 


Un de nos groupes au Retiro
Tu peux aussi opter pour les parcs de Madrid comme le Retiro qui se situe au coeur de la ville, près de nos écoles. Tu pourras t’y promener tranquillement à l’ombre des arbres, y faire un pique-nique ou bien louer une barque pour t’amuser avec tes potes sur l’étang après ta journée de cours. Il y a aussi le parc de la Casa de Campo où se trouve un parc d’attractions très amusant et qui te fera perdre la tête. Tu pourras également y trouver un téléphérique qui traverse une grande partie du parc et qui offre une vue panoramique sur le palais royal, la cathédrale de l’Almudena et les montagnes de la sierra en fond. Cependant, si tu cherches un parc moins touristique, il faut aller au parc del Campo del Moro, situé entre la palais royal et Madrid Río. Avec un peu de chance, tu pourras tomber sur des paons qui s’y promènent en toute liberté.

5. Boutiques et musées

Nos étudiants découvrant la culture espagnole
Pour terminer, il est impossible d’oublier que juillet à Madrid est synonyme de soldes. On pense que c’est d’ailleurs la meilleure période pour les faire car les boutiques sont remplies de vêtements très chouettes et très colorés. C’est aussi le moment parfait pour visiter les musées que tu n’as pas encore eu le temps de faire comme le Prado, le Reina Sofia… autrement dit une bonne opportunité pour en apprendre plus sur la culture espagnole, en dehors de tes cours de langue.

Maintenant, tu sais tout sur Madrid en été. Une chose est sûre : tu ne t’ennuieras pas une seconde. Alors, on t’attend ici, dans la capitale espagnole, en mangeant quelques tapas et en nous rafraîchissant avec quelques bières. A bientôt !


jeudi 21 juin 2018

Comment différencier les accents espagnols ?

Il est bien connu que l’espagnol est la langue la plus parlée au monde, après le chinois et l’anglais. Saviez-vous cependant qu’en résultent tellement de dialectes et donc d’accents différents qu’il nous serait impossible de tous les décrire dans cet article ? Nous pouvons tout à fait comprendre qu’il est très difficile pour vous de comprendre quelqu’un avec un accent que vous n’avez jamais entendu auparavant – accent tellement fort que vous n’avez pas l’impression d’écouter de l’espagnol d’ailleurs. Dans cet article, nous allons analyser quelques-uns des accents les plus communs de la langue espagnole pour que vous puissiez les différencier mais également apprendre quelques phrases typiques.

Le castillan

Le castillan correspond à ce que les européens appellent l’espagnol à l’accent neutre”, c’est-à-dire l’espagnol qui est parlé dans le nord et le centre de l’Espagne. C’est aussi l’accent enseigné à la plupart des étudiants. Par exemple, dites “gracias” à voix haute. Le “c” doit être prononcé comme le “th” en anglais. Vous en savez désormais un peu plus sur l’accent castillan, mais vous verrez rapidement que ce même mot sera prononcé différemment dans d’autres régions hispanophones.

En Andalousie

Souvent décrit comme l’accent le plus marqué, mettez vous directement en contexte grâce à cette petite phrase: “Los andaluces se comen las palabras” – “Les andalous mangent les mots”. Il est très commun en Andalousie de ne pas prononcer le “s” et le “d” des mots qui en contiennent. Par exemple, la phrase suivante est écrite de la même manière qu’un andalou la prononcerait – serez-vous capables de déchiffrer ce qu’elle signifie?

“¿To’o u’te’e e’tan e’peran’o el autobu’?”

Au Mexique

Etant l’une des langues les plus parlées au monde, l’espagnol ne peut évidemment pas se restreindre à l’Espagne ! Dans la plupart des pays d’Amérique latine, l’espagnol est la principale langue utilisée, Mexique inclus. Certains disent que l'accent mexicain est l’opposé de l’accent andalou, puisque les mexicains prononcent chacune des lettres d’un mot. Vous rappelez-vous de la prononciation de “gracias” avec l’accent castillan ? Avec l’accent mexicain et même dans beaucoup d’autres pays d’Amérique latine, le “c” est prononcé “s” – il s’agit du “seseo”. Pour vous aider à mieux comprendre l’espagnol parlé par les mexicains, pourquoi ne pas jeter un oeil à ces phrases?

“No tener dos dedos de frente”: Littéralement, ne pas avoir deux doigts sur le front – Signification : Il n’est pas très futé.
“¡Aguas!”: Littéralement, eaux. – Signification : Fais attention, prends soin de toi.

En Argentine 


L'espagnol argentin a beaucoup de similarités avec celui d’autres pays d’Amérique latine. Mais en raison d’une forte influence italienne, surtout à Buenos Aires, les argentins ont pris des habitudes qui peuvent ne pas paraître très espagnoles. On vous a sûrement appris à prononcer le double L espagnol “ll” comme un “y” – et bien pas en Argentine ! A Buenos Aires, la prononciation de "ll" ressemble à un “ch” français. De plus, les argentins utilisent “vos” au lieu de “tú”. Vous entendrez également peut-être des argentins dire les phrases suivantes:

“Tener mala leche” – Ne pas avoir de chance
“Estar en el horno” – Avoir des problèmes


Maintenant que vous en savez plus sur les différents accents en espagnol, peut-être arriverez-vous à mieux les différencier et à deviner d’où viennent les hispanophones autour de vous. Avez-vous aimé en apprendre plus sur les accents?

jeudi 7 juin 2018

5 raisons de passer l’examen SIELE

Vous êtes de ceux qui n’aiment pas perdre leur temps à ne rien faire ? Avez-vous déjà pensé à passer le Servicio Internacional de Evaluación de la Lengua Española, plus connu sous son acronyme, SIELE ? En 2017, la Conferencia de rectores de universidades españolas (CRUE), composée de 76 universités espagnoles (publiques et privées) et l’Association of Language Centres in Higher Education (ACLES) ont intégré le SIELE, comme certificat de langue étrangère approuvé par la Commission of Accreditation for Spanish. Cet exam permet notamment d’avoir accès au système universitaire espagnol.


Ici, chez AIL, nous souhaitons mettre en avant les avantages de cet examen et vous informer sur les opportunités qui s’offrent à vous une fois le certificat en main.

1. PASSEZ L’EXAMEN QUAND VOUS LE SOUHAITEZ ET RECEVEZ VOS RÉSULTATS RAPIDEMENT

Si vous êtes étranger et que vous prévoyez de venir étudier en Espagne, vous aurez besoin d’un certificat démontrant vos aptitudes en espagnol. Avec le SIELE, vous pourrez choisir la date que vous voulez pour passer l’examen et sous 3 semaines maximum, vous recevrez, via internet, votre certificat attestant de votre niveau d’espagnol.

2. ACCÉDEZ À VOS RÉSULTATS SUR INTERNET

Après avoir passé l’examen, une fois que vous aurez reçu votre diplôme, vous pourrez accéder à vos résultats en un seul clic. Votre niveau apparaîtra automatiquement après la validation d’un code qui vous sera envoyé par SIELE.

Connaître votre niveau, vous permettra de valoriser vos connaissances en espagnol lors d’un entretien pour un travail par exemple, et posséder ce certificat sera une preuve valorisant vos efforts.

3. UN CERTIFICAT RECONNU À L’INTERNATIONAL

Plus de 75 institutions sont associées au SIELE au niveau international. Cela renforce la qualité et la validité de ce certificat au moment de chercher un travail ou de rentrer dans le système universitaire.

4. ADAPTEZ VOS RÉSULTATS D’EXAMEN À VOTRE RECHERCHE D’EMPLOI

Quand arrivera le moment de préparer l’examen, il n’y aura aucune pression à avoir quant à sa validation ou un possible échec, étant donné que le certificat reste malgré tout une preuve de niveau de langue. De plus, au moment de choisir le type d’examen que vous souhaiterez passer (SIELE global ou des modules indépendants), vous pourrez faire votre sélection en fonction des requis minimums exigés par l’entreprise ou par l’université que vous souhaitez intégrer.

5. SON PRIX

Le SIELE Global coûte 155 euros et les modules indépendants à partir de 55 euros. Ces tarifs font du SIELE un examen accesible à tous, à savoir qu’AIL Madrid offre une remise de 10% à ses étudiants.

AIL Madrid est un centre certifié d’examen du SIELE et propose des sessions quotidiennes pour passer l’examen. Pour plus d’informations, contactez-nous à l’adresse suivante hola4@ailmadrid.com ou à travers notre site internet.



mercredi 30 mai 2018

Des nouvelles oeuvres d’art dans notre école AIL Madrid située rue O’Donnell

Les salles de classe de notre école située rue O’Donnell ont récemment été redécorées avec des oeuvres d’une artiste émergente, originaire de Madrid, Raquel Portillo Caballero. Chaque salle accueille désormais un portrait au design unique, représentant la ville d’Espagne dont elle porte le nom.  Les couleurs des salles ont été choisies de façon à être en harmonie avec la couleur principale du portrait qui y est accroché. De cette combinaison de couleurs entre les oeuvres de Raquel et le revêtement des murs et sols, résultent les salles de cours les plus esthétiques d’Espagne. Nous sommes convaincus qu’avoir des salles bien décorées et attrayantes offre de la valeur ajoutée à notre ambiance chaleureuse et pousse les étudiants à être plus créatifs, à donner le meilleur d’eux-même et à en apprendre plus. 

La passion culturelle de Bilbao


Raquel a choisi de faire le portrait d’un des lieux les plus connus et caractéristiques de Bilbao, le musée Guggenheim. La peinture met très bien en avant toute la beauté de ce bâtiment métallique qui s’élève en hauteur. Le fond rouge terni du portrait fait ressortir sa forme angulaire, ce qui en surprend plus d’un et ce grâce au style de peinture de Raquel. Les nuances entre la lumière et l’obscurité montrent l’ampleur de cet édifice qui domine la ville, occupant la grande majorité du cadre. 

Pélerinage à Saint Jacques de Compostelle


Le lieu le plus impressionnant de Saint Jacques de Compostelle est la cathédrale; Raquel en a donc évidemment fait le coeur de son portrait, permettant par la même occasion à nos étudiants d’avoir une plus grande connaissance de l’Espagne dans son ensemble. L’authenticité de cette ville est clairement mise en avant, grâce à l’aquarelle et aux couleurs pastels qu’utilise Raquel. Au premier plan, on aperçoit un bâton avec des coquilles Saint Jacques qui représente les pélerins qui voyagent encore aujourd’hui en direction de la ville galicienne. Ce bâton n’est pas là pour détourner l’attention de la cathédrale mais plutôt pour ajouter de l’intérêt pour celui qui regarde cette oeuvre et qui concentrera son attention sur le spectacle offert dans son ensemble.

Pouvoir, sagesse et science à Grenade


Grenade ne serait pas la ville qu’elle est aujourd’hui sans l’Alhambra faisant de l’ombre aux maisons blanches qu’elle surplombe. Le fond rose peint par Raquel montre l’intérieur du Patio de Los Leones. Cette représentation est magistrale. Elle met en scène le contour d’une couronne, l’eau sortant de la fontaine, offrant une expression majestueuse à l’oeuvre. 

L’art de Séville


Ce design diffère des autres oeuvres de Raquel. En effet, il fait simplement le portrait d’une femme habillée d’une robe de flamenco, symbole de Séville. Il ne fait donc pas le portrait d’un des monuments connus de la ville comme dans les autres peintures affichées dans l’école. Ce qui est intéressant, c’est de voir que Raquel a omis toutes les caractéristiques de la femme, il n’y a donc aucun doute qu’elle représente l’essence même de Séville dans son intégralité. Le style est dramatique, le rouge en contrast avec le jaune et le fond légèrement terni ajoutent de la longévité à cette tradition sur laquelle Raquel concentre notre attention. Séville, au-delà d’être une ville magnifique, est un lieu avec une culture riche et dynamique, comme montré dans ce portrait. 

Voler au-dessus de Malaga


Cette jolie ville côtière est aussi un lieu de buzz cosmopolitain, attirant des personnes du monde entier. Nous avons ici une perspective vue d’en haut, présentant la ville dans une teinte violette, qui diffuse une lumière magnifique sur la côte. Il est possible que cette oeuvre mette en avant l’évolution et la progression des villes qui ont commencé sur les côtes et se sont ensuite répandues dans les terres pendant plus de 3000 ans. Au centre du paysage se trouve le théâtre romain, synonyme de l’étendue du passé historique de cette ville. Sur la droite, l’Alcazaba, un palais fortifié souligne les racines arabes fortement ancrées dans la ville.

Le Barcelone de Gaudi


La présence de Gaudi raisonne partout à Barcelone et son architecture impressionnante est difficile à rater lorsque nous visitons la ville. Raquel a peint la Casa Batlló qui monte verticalement, comme une échelle, dans la peinture. Raquel ne met pas en avant les couleurs vibrantes de la sculpture de Gaudi, elle a fait le choix de peindre cette maison de manière simplifiée. Le bâtiment n’est pas typique, les bords sont flous, peut-être est-ce dans le but de représenter l’influence de Gaudi sur Barcelone dans son ensemble.

Valence : la cité de la science


Valence est une ville avec deux visages: celui d’une ville ancienne et celui d’un bord de mer moderne, innovant avec la présence du musée de la science, entouré de jardins qui se sont convertis en embouchure de la rivière. Le fond rose, marqué de notes de couleur jaune, représente l’histoire de la ville. Le style légèrement squelletique du musée que Rachel montre, souligne peut-être le contraste entre la vieille et la nouvelle vie de la ville, étant donné que le musée impose un sentiment futuriste sur le coeur de la ville de Valence.

Ségovia et son aqueduc sans fin 


L'un des portraits les plus simplistes de Raquel, l’aqueduc de Ségovia, est peint dans des teintes de jaune profond et or, nous plongeant à l’époque romaine pendant laquelle il fut construit. Des couleurs plus claires mettent l’accent sur les rayons du soleil qui passent à travers les arches de l’arqueduc et la perspective créée par Raquel, fait le portrait de l’étendue de sa construction, étant donné qu’il se prolonge à travers la ville. Cet aqueduc fut construit avec 25 000 blocs de granite et son point le plus haut atteint 28,5 mètres. Vous ne pouvez donc pas le manquer !

León : couleur et innovation


Raquel met en avant le musée d’art contemporain, l’attraction la plus moderne de León et peut-être l’un des bâtiments les plus modernes de la collection AIL Madrid de Raquel. Le bâtiment original est constitué de blocks de couleurs différentes, qui diffèrent en plein de façons de la méthode utilisée par Raquel dont les couleurs sont plus sombres et se confondent les unes les autres. L’effet d’ombre entourant le bâtiment souligne sa grande taille.

Des siècles de culture à Salamanque 


Raquel illustre la grandeur de la Plaza Mayor à Salamanque, grâce à une perspective distancée qui est mise en avant à travers les arches qui apparaissent sur le devant de la peinture. Non seulement le design de Raquel est effectif visuellement, mais il stimule également la grandeur et la symétrie naturelle de la structure. L’oeuvre fait ressortir un sentiment de travail, d’études, ce qui ne surprend pas étant donné que Salamanque est connue pour son université, l’une des plus anciennes d’Europe et reconnue internationalement pour ses hauts standards d’apprentissage. La construction de l’université est tellement complexe qu’il est possible d’y trouver des petites pierres précieuses cachées dans les murs extérieurs.

Les patios pittoresques de Cordoue



La chaleur sèche de Cordoue pendant les mois d’été a obligé ses habitants à changer leur style de vie, en créant des patios ouverts dans leur maison. Ici, les patios apparaissent enchantant et contiennent des aspects botanniques. Les couleurs vertes montrent un lieu tranquille avec un rythme de vie assez lent. Celui qui observe cette peinture pourrait presque ressentir la chaleur de ce petit jardin transcendé par les rayons du soleil.

Rêves éveillés à Cadix


Cadix est considérée comme l’une des plus anciennes villes de l’ouest, et offre énormément en termes d’histoire. La particularité de cette oeuvre repose sur la longueur de la mer qui coupe Cadix du reste du territoire espagnol. Ce port fut utilisé pour le commerce vers l’Amérique et était donc le coeur de la ville. Aujourd’hui, cette ville cosmopolitaine est connue pour ses incroyables couchers de soleil, comme il est possible de le voir sur l’oeuvre à travers la lueur violette du soleil qui s’étend à travers la cathédrale de manière élégante.

Venir voir les oeuvres de Raquel 
Venez découvrir ses oeuvres d’art exceptionnelles Calle O’Donnell 27, à Madrid, du lundi au vendredi entre 17h00 et 19h00.